Big ! | Science has gone back in 2000 ways

The show Big ! presents his 2000th this Thursdaye Experience. The meter reached this impressive figure thanks to the inventive genius of scientist Martin Carli. How does he design the experiments and what were his favorites over the 13 seasons? As in the quiz The press questioned him and wished him “good thinking”.

Posted yesterday at 9:00am

Veronique Larocque

Veronique Larocque
The press

Like the experiences of Big ! are they created?

Martin Carli is responsible for finding almost all of the experiments featured on the show. His source of inspiration? “I have 1000 inspirations,” replies the scientist. Since he always turns on the television or radio at work, he feeds on the ideas he hears. “A short sentence can become an experience,” says the person who “writes everything down [lui] goes through the head”. In his opinion, this habit is also the key to his great creativity.




L’internet et les réseaux sociaux sont aussi une source inépuisable de sujets potentiels. La science derrière des défis populaires sur TikTok a notamment été explorée sur le plateau. Un exemple ? Le « Milk Crate Challenge », qui consiste à monter et descendre un escalier fait de caisses de lait. « On avait un acrobate de cirque qui était harnaché au plafond pour être sûr de ne pas faire de chute », raconte Martin Carli, qui insiste sur la dangerosité de ce défi.

Une fois les idées d’expériences trouvées, les recherchistes et les accessoiristes de l’émission prennent le relais pour leur donner vie. « Ça m’émeut tout le temps de voir le résultat final. Ce qu’on fait en studio est dix fois plus beau que ce que j’avais en tête. »

Parmi les 2000 expériences présentées, laquelle a suscité la plus grande réaction sur le plateau ?





« Tout ce qui est feu et explosion est toujours spectaculaire. Et quand on peut les faire en studio, ce qui est arrivé à quelques reprises, il y a toujours des réactions incroyables », répond Martin Carli.

Pour clore une saison, un cascadeur est passé à travers une vitre, comme dans les films. « Le public était sous le choc », se souvient le scientifique. Le secret derrière une telle scène ? « Il faut faire exploser la vitre juste au moment où le cascadeur y touche. »

Laquelle a été la plus éprouvante ?





Certaines expériences ont demandé une grande dose de courage à Martin Carli. « J’ai fait de la décalade, en sarrau, sur plus d’une vingtaine d’étages. C’est la fois où j’ai eu le plus peur de ma vie. De loin ! »

Laquelle a été la plus mémorable ?





Les possibilités de réponse sont nombreuses, indique Martin Carli. « Une qui m’a vraiment fait triper, parce que je suis aussi un magicien professionnel depuis presque 30 ans, c’est lorsqu’on a recréé ce qu’on appelle le fantôme de Pepper, confie-t-il. Pepper était un magicien qui avait inventé une façon de faire apparaître des fantômes sur scène pendant une pièce de théâtre au XIXe siècle. » Grâce à une vitre placée dans un certain angle, de la lumière et le reflet des comédiens, peut-on résumer.

« De nos jours, c’est utilisé de façon célèbre dans la fameuse maison hantée de Disney », note celui qui adore le cinéma d’épouvante. « J’écris presque la totalité de Génial ! en écoutant de la musique de film d’horreur en vinyle dans mon atelier », révèle-t-il d’ailleurs en entrevue.

Que réserve-t-il aux téléspectateurs pour la 2000e expérience ?


PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Le chien robot Spot sur le plateau de Génial !

En près de 700 épisodes, Génial ! a présenté des expériences que Martin Carli n’aurait jamais imaginé pouvoir réaliser. À l’invitation de fans de l’émission, l’équipe a notamment pu filmer un avion en rase-mottes pour montrer les turbulences sur les ailes d’un appareil ou faire des tests sur un diamant valant « plus qu’une maison ».





La 2000e expérience s’inscrit dans ces moments que le scientifique n’aurait pas crus possibles. L’équipe a reçu en studio Spot, le chien robot « extrêmement agile » créé par Boston Dynamics qui fait fureur sur la Toile. « Les gens dans le public étaient vraiment sur le derrière de voir le robot arriver. » Les yeux brillants de Martin Carli nous laissent deviner que lui aussi.

Génial !, du lundi au jeudi à 19 h sur les ondes de Télé-Québec

Les choix de Stéphane Bellavance





À la barre de Génial ! depuis ses débuts, Stéphane Bellavance lève son chapeau à son complice, Martin Carli, qui a imaginé autant d’expériences. « C’est une chance d’avoir un gars comme lui à l’écran, parce que c’est vraiment une sommité de la vulgarisation scientifique. »

Parmi les 2000 expériences présentées à Génial !, lesquelles ont le plus marqué l’animateur ? Le dynamitage de 80 000 tonnes de roche dans une carrière de Montréal est la première réponse qui lui vient en tête.

« Une autre expérience qui m’a complètement jeté à terre, c’est quand on a représenté en proportion notre système solaire. On a représenté le soleil par un ballon de soccer. Où serait la Terre ? Elle serait à peu près à mi-chemin sur un terrain de football. C’est loin ! Et elle serait grosse comme un pois vert. […] That day I felt very small in the cosmos. »

Leave a Comment